Standard and Poor’s relève la perspective de la notation de la Région Ile-de-France à « AA » : "une juste reconnaissance de l’assainissement des finances régionales"

Communiqué de presse

Standard and Poor’s relève la perspective de la notation de la Région Ile-de-France à « AA » : "une juste reconnaissance de l’assainissement des finances régionales"

La Région Île-de-France se félicite de la suppression de la perspective négative associée à sa notation de long terme par l’agence de notation Standard et Poor’s. Elle voit sa politique d’assainissement des finances régionales menée depuis 2016 reconnue. Elle fait désormais partie des collectivités publiques les mieux notées avec une notation « AA » comparable à celle de l’État.

La notation de la Région Île-de-France était placée sous perspective négative depuis 24 mois, en raison notamment des inquiétudes résultant de la diminution des concours de l’État, de l’impasse financière du  Pass Navigo à Tarif Unique laissé par la majorité sortante et du non financement des investissements prévus par le Contrat Plan État Région en matière de transports. Les mesures de redressement mises en place par le nouvel exécutif à son arrivée début 2016 ont toutefois permis de trouver une solution pérenne au financement du Pass Navigo à Tarif Unique qui ne pèse pas sur les finances régionales et de dégager des économies de fonctionnement sans précédent permettant de contrebalancer la diminution des concours de l’État, tout en relançant les investissements les plus utiles aux Franciliens. Avec plus de 250 millions d’euros d’économies réalisées en deux ans, la région Île-de-France est désormais la Région la plus économe de France.

L’agence note ainsi que « en 2016, la Région a enregistré des performances budgétaires plus solides que dans le précédent scénario central » avec notamment « une forte maîtrise des charges de fonctionnement ». Elle prévoit en parallèle que « les dépenses d’investissement augmenteront fortement », en ligne avec la politique de l’exécutif de relancer l’investissement. En effet, le nouvel exécutif a, au cours des derniers mois, approuvé une version révisée du Contrat de Plan État Région plus ambitieuse en matière de transports et lancé un plan d’investissement massif de 5 milliards d’euros sur 2017-2027 en faveur des lycées, qui avaient été délaissés par la gauche et dont près d’un tiers dans un état de vétusté préoccupant.

Au-delà, Standard and Poor’s observe que la Région s’appuie sur « une gouvernance et une gestion financière fortes, une économie très solide et une situation de trésorerie très forte ». L’agence relève par ailleurs que la gestion de la dette et de la trésorerie est « prudente et sophistiquée », la Région bénéficiant d’une situation de liquidité « exceptionnelle ».

Pour Valérie Pécresse, Présidente de la région Île-de-France, se félicite que « les résultats de la politique d’économies menée depuis 2016 soient reconnus. Les économies réalisées ont été massivement réinvesties en faveur des Franciliens. Cette bonne nouvelle coïncide avec la publication du compte administratif pour 2016 qui montre, pour la première fois depuis 2004, une diminution des dépenses de fonctionnement et un retour de l’emprunt d’équilibre au niveau observé en 2012. Elle est par ailleurs pleinement cohérente avec les succès rencontrés par les émissions obligataires des douze derniers mois, qui ont confirmé l’intérêt des investisseurs, y compris internationaux, pour les investissements portés par la collectivité régionale ».

 

 

Contact presse : servicepresse@iledefrance.fr – 01 53 85 66 45